Augmentation du prix de la carte grise en 2024 : découvre les nouveaux tarifs

Les raisons de l’augmentation

La hausse des tarifs de la carte grise est en partie une réponse à la situation économique actuelle. L’inflation a dégradé les finances des régions, les obligeant à chercher de nouvelles sources de revenus pour soutenir leurs budgets. Les tarifs de la carte grise, qui constituent une part significative de ces revenus, sont donc ajustés en conséquence pour compenser les pertes dues à des dépenses croissantes.

La taxe régionale sur les certificats d’immatriculation, une composante majeure du coût total de la carte grise, est fixée librement par chaque région. Elle représente la troisième source de revenus fiscaux pour les régions, après la TVA et la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques).

Cette flexibilité permet aux régions d’ajuster les tarifs en fonction de leurs besoins financiers, ce qui explique les différences de coûts observées d’une région à l’autre​. Par exemple, en Île-de-France, la hausse sert à financer des dépenses obligatoires, notamment dans les domaines des transports et de l’infrastructure. De même, en Normandie, l’augmentation est expliquée par des investissements nécessaires dans les transports en commun et le ferroviaire​.

Le détail des augmentations régionales

  • En Île-de-France, les automobilistes feront face à une augmentation notable de 19% du prix du cheval fiscal, faisant passer ce tarif de 46,15 € à 54,95 €.
  • La Normandie se distingue par l’augmentation la plus élevée, avec un bond de 31,43% du prix du cheval fiscal, passant de 35 € à 46 €.
  • Le Centre-Val de Loire connaîtra également une augmentation significative, avec un tarif de cheval fiscal passant à 55 euros, soit une hausse de 10,44%.
  • Les Hauts-de-France, pour leur part, resteront en dessous de la moyenne nationale avec un cheval fiscal à 36,20 €, marquant une hausse de 4,93%​.
  • La Corse se démarque avec un prix du cheval fiscal inchangé depuis 2008, soit un tarif à 27 €, le plus bas de France.

Ces augmentations régionales portent le tarif moyen du cheval fiscal en France à 46,95 € pour l’année 2024.

Comment calculer le prix de sa carte grise

Prenons un véhicule de 5 chevaux fiscaux. En Île-de-France, le coût de la carte grise serait calculé ainsi : 5 chevaux fiscaux x 54,95 € (taxe régionale par cheval fiscal) + 11 € (taxe fixe) + 2,76 € (redevance d’acheminement), plus les taxes éventuelles liées à la pollution. Ce calcul variera en fonction de la région, en fonction des tarifs régionaux spécifiques du cheval fiscal.

Suppression des exonérations

L’année 2024 apporte également des changements significatifs concernant les exonérations sur la taxe régionale pour les véhicules « dits propres », c’est-à-dire les véhicules hybrides, GPL, et E85.

En Normandie et dans le Centre-Val de Loire, l’exonération pour ces véhicules propres est désormais terminée. À l’opposé, dans les Hauts-de-France, l’exonération pour les véhicules propres est maintenue à 50%.

La suppression des exonérations dans certaines régions signifie que les propriétaires de véhicules considérés comme écologiques devront désormais s’acquitter de la taxe régionale complète lors de l’immatriculation de leur véhicule. Cette mesure représente un coût supplémentaire non négligeable, surtout pour ceux qui ont investi dans ces véhicules dans l’espoir de bénéficier d’avantages fiscaux.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 498 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*