Réformes de l’Agirc-Arrco : découvre les retraités avantagés en 2024

La majoration familiale : une augmentation facile à obtenir

La majoration familiale est accordée aux parents selon certaines conditions. Elle concerne les parents d’enfants biologiques ou adoptés, mais aussi les tuteurs. De plus, un enfant pris en charge pendant 9 ans avant son 16e anniversaire est également éligible.

Pour les enfants à charge, ceux de moins de 18 ans ou en situation de handicap sont aussi pris en compte. Un jeune de 18 à 25 ans inscrit à Pôle emploi ou étudiant peut aussi être considéré comme un enfant à charge, sous certaines conditions​.

La majoration familiale pour la retraite Agirc-Arrco se décline en deux types principaux : une pour les enfants à charge et une autre pour les parents ayant eu ou élevé au moins trois enfants. Ces majorations ne sont pas cumulables : l’État offre le montant le plus élevé des deux.

Les taux de majoration varient selon la situation de chaque retraité. Par exemple, une augmentation de 5% est accordée pour les enfants à charge, tandis que ceux qui ont des enfants nés ou élevés avant 1999 peuvent bénéficier d’une augmentation de 10%.

En plus d’améliorer la situation financière des parents retraités, cette majoration veut aussi encourager la natalité et la croissance démographique en offrant une incitation financière aux familles nombreuses.

Revalorisation des pensions de retraite de base et complémentaires

2024 est marquée par une augmentation significative des pensions de retraite de base, avec une revalorisation de 5,3%. Cette mesure veut protéger les retraités contre l’inflation et concerne environ 14 millions de retraités affiliés aux divers régimes de retraite. Elle s’applique également à l’Allocation de Solidarité aux Personnes gées (ASPA)​.

L’ASPA, connue sous l’ancien nom de minimum vieillesse, voit son montant passer à 1 012,02 € par mois pour une personne seule et à 1 571,16 € par mois pour un couple.

En plus des pensions de base, les retraites complémentaires ont aussi été revalorisées. Les pensions complémentaires Agirc-Arrco pour les 13 millions de retraités du secteur privé ont été augmentées de 4,9% en novembre 2023.

Le cumul emploi-retraite encouragé

Le cumul emploi-retraite permet de cumuler sa pension de retraite tout en reprenant une activité professionnelle et en 2024, ce dispositif est devenu plus flexible pour les seniors. Le cumul emploi-retraite intégral est désormais accessible à ceux dont la retraite a été liquidée à taux plein à partir de l’âge légal.

Dès janvier 2024, les retraités qui bénéficient de cette option peuvent acquérir de nouveaux droits à la retraite complémentaire Agirc-Arrco, dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale.

La suppression du système Bonus/Malus

Autre changement important, le système de Bonus/Malus mis en place en 2019 a été supprimé depuis le 1er décembre 2023. Il baissait ou augmentait la pension des retraités en fonction des années passées à travailler au-delà de l’âge légal de départ à la retraite.

Pour les nouveaux retraités, c’est-à-dire ceux nés après le 1er septembre 1961 ou ceux n’ayant pas encore fait valoir leurs droits, le malus n’est plus applicable depuis décembre dernier.

Pour les retraités actuels, ceux dont la pension était minorée de 10% en raison du malus, il sera supprimé à partir d’avril 2024. En revanche, le bonus est maintenu pour les personnes qui reportent leur départ de 2 à 4 ans.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 491 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*