Réforme des Retraites 2023-2024 : ce qu’il faut savoir sur les prochaines hausses

Les changements annoncés pour 2024

L’année 2024 marque un tournant décisif pour les retraités de France avec l’annonce d’une hausse significative des pensions de retraite de base. Prévue pour le 1er janvier 2024, cette revalorisation est une réponse concrète aux défis posés par l’inflation.

Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a annoncé que les pensions du régime général connaîtront une augmentation de 5,2%. La première pension revalorisée qui tient compte de cette augmentation sera versée au début du mois de février 2024.

Une aide pour les retraités aux pensions les plus faibles

Il est également important de noter qu’une hausse exceptionnelle a été accordée dès l’automne 2023 pour une partie des retraités percevant les pensions les plus faibles. Cette mesure veut apporter un soutien supplémentaire aux anciens travailleurs ayant eu une carrière complète et touchant le minimum contributif.

Cette initiative gouvernementale, bénéficiant à environ 1,8 million de retraités modestes, se traduit par une augmentation moyenne d’environ 600 € par an, soit 50 € par mois. Pour certains bénéficiaires, cette revalorisation, bien que rétroactive, pourrait nécessiter un délai supplémentaire de traitement, s’étendant jusqu’au début de l’année 2024.

Les retraites complémentaires elles-aussi concernées

Outre la revalorisation des retraites de base, le 1er novembre 2023, les pensions versées par l’Agirc-Arrco ont été revalorisées de 4,9%. Cette hausse est le résultat des négociations entre les organisations patronales et syndicales, gestionnaires du régime de l’Agirc-Arrco.

Regardant vers l’avenir, une autre augmentation est prévue pour le 1er novembre 2024. Bien que le taux exact de cette hausse ne soit pas encore connu, il est anticipé qu’il sera inférieur à celui de 4,9% appliqué en 2023. Cette prévision s’appuie sur les attentes d’un ralentissement de l’inflation en 2024, ainsi que sur les règles établies dans l’accord des partenaires sociaux, qui fixent une revalorisation légèrement inférieure à l’inflation.

Comment optimiser sa pension de retraite ?

Plusieurs options existent pour optimiser la pension, comme le rachat de trimestres ou l’épargne retraite avec le PER (Plan Épargne Retraite). Il est également recommandé de connaître le fonctionnement du calcul de la pension pour comprendre comment l’influencer à son avantage.

La pension de retraite est calculée sur la base du régime auquel le travailleur a cotisé. Par exemple, le régime général se base sur le salaire annuel moyen des 25 meilleures années de salaire. Ce salaire annuel moyen est plafonné en fonction des limites fixées par la Sécurité sociale et est ensuite revalorisé selon la situation économique.

Existe ensuite le taux de liquidation. C’est un pourcentage appliqué au salaire annuel moyen pour déterminer le montant de la pension. Ce taux varie entre 37,5% et 50%, en fonction du nombre de trimestres acquis dans la carrière à l’âge légal d’ouverture de droit.

Il faut ensuite penser à la durée d’assurance. Elle représente le nombre de trimestres cotisés au cours de la carrière et détermine si le travailleur a droit au taux plein ou à une pension minorée.

Pour les régimes complémentaires, la retraite est calculée en points. Le nombre de points acquis au cours de la carrière est multiplié par la valeur du point actuelle, définissant ainsi le montant total de la pension complémentaire que le retraité recevra.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 500 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*