Nouvelles augmentations des aides sociales prévues pour 2024

Une hausse trois fois plus élevée que l’année passée

Après une revalorisation timide de 1,6% en 2022, les allocations de la Caisse d’Allocation familiale (CAF) et de la Mutualité sociale agricole connaîtront une hausse significative de 4,8% au 1ᵉʳ avril 2024, soit trois fois plus élevée qu’auparavant. En se focalisant sur des aides telles que le RSA (Revenu de Solidarité Active) et l’AAH (Allocation aux Adultes Handicapés), le gouvernement se concentre sur les personnes les plus précaires, notamment celles qui vivent en dessous du seuil de pauvreté.

RSA et AAH : voici les nouveaux montants

Dès le 1er avril 2024, le RSA connaîtra une augmentation notable. Pour une personne seule, l’allocation mensuelle passera de 607,75 € à 636,92 €, tandis que pour un couple sans enfant ou un parent isolé avec un enfant, elle s’élèvera à 955,37 €, contre 911,62 € actuellement.

De même, l’AAH, une aide fondamentale pour les adultes en situation de handicap, verra son montant maximal mensuel augmenter de 971,37 euros à 1 017,99 €. Cette augmentation bienvenue n’atteint cependant pas le seuil de pauvreté, ce qui signifie que les adultes en situation de handicap restent dans une situation précaire, d’autant plus qu’ils ont souvent des dépenses supplémentaires liées à leur état.

Prime d’activité et allocations familiales : des augmentations en perspective

L’augmentation des aides sociales prévue pour 2024 ne se limite pas uniquement au RSA et à l’AAH. La prime d’activité, une aide cruciale pour les travailleurs modestes, y compris les salariés, les indépendants, les alternants et les stagiaires, connaîtra également une augmentation.

Cette prime est un complément de revenu non négligeable pour les bénéficiaires. Elle est calculée en fonction de leur situation et de leurs revenus, sans barème fixe. En 2023, un célibataire sans enfant pouvait prétendre à un montant maximal de 595,24 € par mois, montant qui devrait augmenter à 623,81 € à partir de 2024.

Les allocations familiales, une aide fondamentale pour les ménages avec enfants, bénéficieront aussi de cette revalorisation. À partir d’avril 2024, les familles avec deux enfants et un revenu annuel n’excédant pas 75 804,98 € toucheront 148,80 € par mois, tandis que celles avec trois enfants recevront 339,43 €.

En outre, les allocations de rentrée scolaire (ARS) connaîtront également une hausse en août 2024 pour aider les familles à couvrir les dépenses scolaires des enfants. Les nouveaux montants prévus sont de 407,76 € pour un enfant âgé de 6 à 10 ans, 440,21 € pour un enfant âgé de 11 à 14 ans, et 455,46 € pour un adolescent âgé de 15 à 18 ans.

A noter que ces aides sont cumulables avec le RSA, ce qui permet d’améliorer sa situation, notamment lorsque des aides ponctuelles sont proposées comme l’ARS ou la prime de Noël. Cette dernière est reçue du 15 décembre 2023 jusqu’à la fin du mois de janvier 2024. Versée en une seule fois, la prime de Noël peut atteindre jusqu’à 535,10 € si vous êtes seul avec quatre enfants. Au-delà, elle augmente de 82,32 € par enfant supplémentaire, ou de 60,98 € si vous êtes en couple. Elle est versée automatiquement : il n’y a donc pas de démarche à faire.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 491 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*