L’entreprise met fin au télétravail, 5 000 employés menacent de démissionner

Retour au bureau : une décision controversée

En Allemagne, une entreprise nommée SAP a ordonné à ses salariés de retourner au bureau à temps partiel, à partir du mois d’avril. En réponse, ce sont pas moins de 5 000 salariés qui menacent de démissionner. Quatre ans après son arrivée dans les moeurs professionnelles, en raison de la pandémie, le télétravail s’est imposé naturellement au sein des entreprises. Cependant, certaines d’entre elles tentent d’imposer un retour à la normale pour retrouver une vie de bureau totale.

L’entreprise allemande SAP change de cap

C’est le cas de cette entreprise allemande, SAP, spécialisée dans l’édition de logiciels. En juin 2021, elle adopte une politique de “full-remote” permettant à ses 100 000 employés d’œuvrer d’où ils le veulent. Dix-huit mois plus tard, elle exige, par l’intermédiaire d’un mail interne, leur retour au bureau à raison 3 jours par semaine, à partir du mois d’avriL“Je ne crois pas vraiment qu’une plateforme de vidéoconférence permette de comprendre notre culture, de se former et de se donner les moyens de faire son travail au mieux”, a déclaré Christian Klein, directeur général de SAP.

Une réaction massive des salariés

L’ordre n’a pas forcément été du goût de milliers de salariés qui ont répondu sous la forme d’une lettre ouverte. Une lettre qui a recueilli plus de 5 000 signatures en moins de deux semaines : “Nous nous sentons trahis par une entreprise qui, jusqu’à récemment, nous encourageait à travailler à domicile, pour ensuite demander un changement radical de direction”.

Ils dénoncent également une “stratégie de réduction du personnel à coût nul”, destinée à les faire démissionner. Ils menacent alors évidemment de changer de poste et estiment que l’entreprise perdra ses meilleurs talents.

Restructuration et intelligence artificielle

Cette fronde salariale intervient, en plus, après l’annonce de la restructuration de l’entreprise qui toucherait 8 000 salariés, afin de faire face aux transformations induites par l’intelligence artificielle. Elle a néanmoins déclaré qu’elle prévoyait de finir l’année avec un effectif similaire.

Victoire Masson
A propos Victoire Masson 351 Articles
Je suis née à Paris et j'ai grandi dans le centre de la ville. J'ai toujours été passionnée par les nouvelles technologies et l'apprentissage des langages informatiques. J'ai donc décidé de poursuivre des études en informatique. Je me suis ensuite trouvé un poste dans le secteur du dev & seo qui m'a offert une plateforme pour mettre mes connaissances en pratique. Je suis très heureuse de ce que je fais et je continue à apprendre chaque jour !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*