Il passe 8 ans à construire la plus haute Tour Eiffel en allumettes du monde, son record est refusé pour une triste raison

Un travail acharné de 8 ans pour construire la plus haute Tour Eiffel en allumettes

Pendant huit ans, Richard Plaud a redoublé d’efforts et de travail dans le but de construire la plus haute Tour Eiffel du monde en allumettes. Après des milliers d’heures de travail, son record a finalement été refusé pour une triste raison.

4 200 : voici le nombre d’heures que Richard Plaud a consacré à la construction d’une gigantesque Tour Eiffel en allumettes. Pendant huit ans, ce passionné a fait preuve de détermination et de précision pour finir son œuvre d’art. Son objectif : dépasser le record du monde de la Tour Eiffel la plus haute pour battre le record actuellement détenu par un Libanais qui a fait une construction de 6,53 mètres de haut.

Huit ans, 4 200 heures de travail et 706 900 allumettes

Il a fallu huit ans, 4 200 heures de travail et 706 900 allumettes à Richard pour venir à bout de ce challenge. Il a finalement réussi à construire une superbe Tour Eiffel de 7,19 mètres de haut. Mais au moment de présenter son œuvre aux juges du Guinness Book, ces derniers n’ont pas validé sa création.

Le record refusé

La raison d’un tel refus ? Richard aurait mal lu le règlement et n’aurait pas utilisé les allumettes réglementaires. “Il fallait que les allumettes utilisées pour réaliser la Tour Eiffel soient achetées dans le commerce, avec leur partie inflammable qu’il fallait supprimer en la grattant, sans la couper. Cette subtilité était bien mentionnée dans le cahier des charges mais je ne l’ai consulté qu’en octobre dernier car j’ai attendu la dernière ligne droite pour solliciter le Guinness World Records. Et oui je l’ai bien lue, malgré tout je restais quand même confiant”, a expliqué Richard.

Malheureusement, Richard avait acheté des allumettes auprès d’un fabricant français. Il s’était fait livrer ces précieux bâtons dans des cartons de 15 kilos. Un coup dur pour Richard qui estime que la décision des juges est “décevante, frustrante, incompréhensible et pas très fair-play”. Il aurait aimé déposer un recours, mais la décision des juges est définitive et sans appel.

Victoire Masson
A propos Victoire Masson 351 Articles
Je suis née à Paris et j'ai grandi dans le centre de la ville. J'ai toujours été passionnée par les nouvelles technologies et l'apprentissage des langages informatiques. J'ai donc décidé de poursuivre des études en informatique. Je me suis ensuite trouvé un poste dans le secteur du dev & seo qui m'a offert une plateforme pour mettre mes connaissances en pratique. Je suis très heureuse de ce que je fais et je continue à apprendre chaque jour !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*