Couple : votre manière de dormir en dit long sur votre relation

Saviez-vous que pour un couple, la manière de dormir reflète l’état de la relation ?

Qu’en est-il de toi ? Tous les détails.

Couple : la manière de dormir reflète l’état de votre relation

Dans une relation amoureuse, dormir à deux lorsque vous êtes en couple ou marié est une pratique qui va de soi. Partager le lit avec son ou sa partenaire est une étape déterminante dans l’évolution de la relation. Souvent difficile au début pour certains, de par le manque d’habitude et d’intimité, dormir à deux devient une partie intégrante du quotidien de la vie de couple au fil du temps.

Le temps passé ensemble à dormir à deux voit également évoluer la position allongée adoptée par votre couple. En règle générale, votre manière de dormir en couple est révélatrice de l’état de votre relation. Certaines positions sont adoptées de manière consciente, par simple préférence et pour favoriser l’endormissement. D’autres sont adoptées de manière inconsciente, en fonction de l’ambiance qui règne au cœur de la relation. Curieux(se) de savoir ce que votre position allongée en couple sous-entend ? Explications.

Dormir à deux en amoureux, quels avantages ?

Marque d’intimité, d’amour et de complicité au sein du couple, dormir à deux est loin d’être une simple habitude que les amoureux adoptent au quotidien. Actuellement, nous sommes arrivés à un point où dormir à deux ne relève en rien d’une obligation de couple, mais plutôt d’une préférence ou d’un besoin. Partager un lit avec son amoureux(se) permet, entre autres, d’améliorer l’intimité et la complicité au sein de la relation, en plus de renforcer les liens émotionnels entre les deux partenaires. Dans l’ensemble, cette habitude se veut un catalyseur de liens affectifs, en favorisant notamment la sécrétion d’ocytocine, aussi connue sous le nom d’hormone de l’attachement.

Pour beaucoup, se coucher avec son/sa partenaire est essentiel pour maintenir la flamme de la passion au sein du couple. Entre les conversations sur l’oreiller, les petits bisous du soir, les câlins sous la couette et, d’une manière générale, la proximité physique au lit, dormir à deux contribue grandement à la vie de couple. Dans de nombreux cas, les individus dorment mieux lorsqu’ils se couchent à côté de leur partenaire, homme ou femme, que lorsqu’ils dorment seuls. En effet, la proximité physique avec la personne que vous aimez permet de créer un sentiment de réconfort et de protection qui rassure, diminue le stress et, par extension,

les éventuels troubles du sommeil. Ainsi,

dormir avec son amoureux(se) peut se révéler plus reposant et constitue un allié de taille contre les insomnies.

Partager le lit avec son amoureux(se), des inconvénients ?

Dormir à deux, lorsque vous êtes en couple, n’est pas toujours une expérience toute joyeuse. En effet, il peut arriver que votre partenaire ronfle, tire inconsciemment sur la couverture ou encore vous pousse au bord du lit en accaparant tout l’espace. Dès lors, se coucher à deux devient une bataille drainante pour l’un des deux partenaires au sein du couple, son sommeil étant constamment perturbé par les troubles du sommeil de l’autre. Ces problèmes, si votre couple ne s’accorde pas le temps de les résoudre comme il faut,

peuvent impacter négativement votre quotidien à deux.

Faire chambre à part n’est pas forcément la solution, quoi qu’il s’agisse d’une option viable sur laquelle vous accorder sans que cela ait d’incidence sur votre relation de couple. Cette pratique est en effet adoptée par de nombreux couples au Japon. Vous pouvez également opter pour l’utilisation de bouchons d’oreilles, de masques de sommeil ou encore de couettes séparées, en fonction de la situation. Si nécessaire, optez pour un lit et matelas plus grand, de sorte que chacun ait suffisamment d’espace pour ne pas perturber le sommeil de l’autre.

Dormir en couple : ce que vos positions disent sur l’état de votre relation

Tous les couples ne dorment pas forcément de la même façon, c’est un fait. Cependant, saviez-vous que la position allongée que vous adoptez inconsciemment vis-à -vis de votre partenaire lorsque vous dormez à deux en dit beaucoup sur le statut de votre relation de couple et votre dynamique ? Certaines postures sont associées à une forte complicité au sein du couple. Pour autant, cela ne signifie en rien que les autres positions allongées à deux laisseraient sous-entendre un conflit entre les deux conjoints. Chaque posture a sa propre interprétation :

  1. La position de la cuillère, une posture courante chez les couples qui dorment ensemble

Parmi toutes les positions couchées qui existent, la position de la cuillère est indubitablement l’une des plus fréquentes chez les couples qui partagent un lit.

L’un des deux partenaires se blottit contre le dos de l’autre, épousant la posture de son corps sur toute la longueur. La position de la cuillère procure à celui ou celle qui se fait enlacer par-derrière un sentiment de protection, de sécurité et de réconfort. Celle ou celui qui prend son (sa) partenaire en cuillère protège cette personne, dans la vie de tous les jours comme dans son sommeil. Dans le dictionnaire des « body language », cette posture se traduit par une relation de confiance et reflète un juste équilibre entre les deux partenaires qui forment le couple.

  1. Le nœud amoureux, rare symbole d’intimité

Certains couples dorment face à face avec les membres inférieurs entrelacés, d’où l’appellation « nœud amoureux » attribuée à cette position. Cette posture est rarement adoptée par les partenaires qui partagent un lit pour dormir. Elle traduit un haut niveau d’intimité et de complicité au sein du couple. Notez cependant que vous n’êtes pas tenu de maintenir la même position jusqu’à votre réveil au petit matin. Votre partenaire, tout comme vous, serez amenés à changer de posture tout au long de votre sommeil pour éviter d’engourdir vos muscles. Briser cette position ne signifie en rien que vous ne tenez pas à l’autre, mais que votre corps est fatigué de rester inerte dans une seule position.

  1. Les couples qui passent toute la nuit entrelacés

Faites-vous partie de ces couples qui restent collés l’un à l’autre de la nuit au matin sans jamais se décoller ? Cette habitude reflète la présence d’un haut niveau d’intimité au sein de votre relation de couple, mais pas que. En effet, cette manière de dormir peut également se traduire par une forte dépendance dans votre couple. Vous vous accrochez l’un à l’autre, même dans votre sommeil, un besoin qui dérive d’un manque d’indépendance par rapport à l’autre. Si l’unité est nécessaire dans le couple, gardez en tête qu’il est également nécessaire de contrebalancer avec le besoin d’individualité.

  1. Le câlin des pieds, une soif de connexion physique et émotionnelle

Votre partenaire et vous avez l’habitude de vous entrelacer les pieds quand vous dormez ensemble ou cherchez constamment à vous toucher les pieds lorsque vous êtes couchés ? Cette façon de dormir traduit un besoin de connexion physique et émotionnel chez ceux qui ne savent pas forcément comment s’y prendre pour faire part de ce besoin. Le câlin des pieds est également une manière de maintenir un contact physique minimum avec votre partenaire ou votre amoureux(se), sans vous encombrer.

  1. Commencer la nuit entrelacés pour la finir éloignés

Aimer son partenaire ne signifie pas nécessairement passer toute la nuit dans les bras l’un de l’autre. Il s’agit d’une misconception qui sous-entend que s’éloigner l’un de l’autre lorsque vous dormez ensemble est mauvais signe, ce qui est loin d’être le cas. Se coucher entrelacés, puis se séparer pour dormir chacun de son côté est un signe de maturité au sein du couple. Cette manière de faire traduit le compromis idéal entre l’intimité et l’indépendance. Vous êtes un couple d’adultes indépendants qui savent ce qu’ils veulent, comprennent leur besoin individuel et celui de l’autre.

  1. Dormir la tête sur la poitrine de son (sa) partenaire, une position commune

Beaucoup de couples dorment avec la tête de l’un posée sur la poitrine de l’autre. S’il s’agit d’une position classique et courante, elle reflète avant tout une forte complicité et une abondance d’affection dans le couple. Cette posture est le plus souvent retrouvée chez les jeunes couples au début de leur histoire d’amour.

  1. La position du dos à dos, collés ou à distance

Aucune règle de couple n’impose que vous devez absolument dormir le visage face à votre partenaire ou les corps entrelacés pour être sûr de maintenir la flamme de la passion dans votre relation. Il peut tout à fait arriver de dormir dos à dos, collés l’un à l’autre ou chacun de son côté. Si vous et votre partenaire dormez dos à dos en étant collés, cela signifie que vous êtes confortables dans votre couple et entretenez une relation tranquille et détendue. Vous avez confiance en l’autre et cela se traduit par votre position allongée lorsque vous dormez à deux.

Vous dormez dos à dos, mais chacun de votre côté ? La distance qui vous sépare de votre partenaire au lit peut refléter une distance réelle dans votre vie de couple, mais pas nécessairement. En effet, il est courant, chez les jeunes couples qui n’ont pas encore l’habitude de dormir à deux, d’adopter cette position. Ceci ne signifie en rien qu’ils ne s’aiment pas, mais qu’ils ont besoin de temps pour s’adapter à la présence de l’autre et fonder les bases de leur intimité.

  1. Un partenaire monopolise le lit, l’autre se recroqueville dans un coin

Dans certains couples, l’un des deux partenaires domine l’espace au lit lorsque les deux personnes dorment. Celui-ci s’accapare tout l’espace disponible, déployant tous ses membres et poussant inconsciemment l’autre au bord du lit. Cette position reflète le plus souvent une lutte de pouvoir au sein de la relation. Le partenaire qui domine l’espace tend à prendre le rôle principal dans le couple, reléguant son ou sa partenaire au second rôle. Cette manière de dormir peut éventuellement se transformer en conflit si vous ne prenez pas le temps d’en discuter ou d’y trouver une solution.

Gardez cependant en tête que ces interprétations ont été établies de manière générale et ne s’appliquent donc pas forcément à tous les couples. Il existe de nombreux cas exceptionnels qui se démarquent du lot.

Victoire Masson
A propos Victoire Masson 338 Articles
Je suis née à Paris et j'ai grandi dans le centre de la ville. J'ai toujours été passionnée par les nouvelles technologies et l'apprentissage des langages informatiques. J'ai donc décidé de poursuivre des études en informatique. Je me suis ensuite trouvé un poste dans le secteur du dev & seo qui m'a offert une plateforme pour mettre mes connaissances en pratique. Je suis très heureuse de ce que je fais et je continue à apprendre chaque jour !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*