Boissons énergisantes : dangers pour la santé et début d’interdiction

Les effets des boissons énergisantes sur la santé

Les boissons énergisantes ont gagné une popularité considérable parmi les jeunes Espagnols (Redbull, Monster, Rockstar…). Cette tendance soulève des inquiétudes croissantes chez les autorités sanitaires. Selon une enquête menée par le ministère de la Santé espagnol, près de quatre élèves sur dix, âgés de 14 à 18 ans, ont déclaré avoir consommé une boisson énergisante dans les trente jours précédant l’enquête.

Les effets négatifs des boissons énergisantes sur la santé des jeunes sont multiples et préoccupants. Parmi les jeunes consommateurs, une proportion notable a signalé des effets indésirables, tels qu’une accélération du rythme cardiaque et des difficultés à dormir. Ces symptômes, qui peuvent paraître bénins à première vue, indiquent un impact plus profond sur la santé cardiovasculaire et le bien-être mental des adolescents.

De plus, l’appellation « boissons énergisantes » est considérée comme trompeuse. Ces boissons contiennent principalement du sucre (environ 10g/100ml), dont la concentration est équivalente à celle d’un cola classique.

La caféine, présente en quantités similaires à un café filtre, est particulièrement préoccupante. Chez les jeunes, elle n’est pas métabolisée de la même manière que chez les adultes, entraînant un effet stimulant plus marqué et des risques accrus de troubles du sommeil, irritabilité, anxiété, crises de panique, et problèmes cardiovasculaires comme l’hypertension et la tachycardie.

La réaction des autorités sanitaires

La Galice prépare une loi visant à interdire la consommation de boissons énergisantes aux mineurs en raison de l’augmentation des cas d’addiction. Sept autres régions autonomes d’Espagne (Castille-et-León, Valence, Aragón, Baléares, Castille-La Manche, Pays basque, et Navarre) envisagent des mesures similaires.

Le projet de loi compte également limiter la publicité autour des boissons énergisantes, afin de mieux encadrer leur influence sur les habitudes de consommation de la population.

La France également concernée

La situation alarmante concernant les boissons énergisantes ne se limite pas à l’Espagne ou au Canada, mais touche également la France de manière significative. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) en France a signalé plus de 200 cas d’effets indésirables liés à la consommation de ces boissons.

Parmi les symptômes rapportés, on trouve des sensations d’oppression ou de douleurs thoraciques, de la tachycardie, de l’hypertension, des troubles du rythme cardiaque allant jusqu’à l’arrêt cardiaque, ainsi que des problèmes neurologiques tels que l’irritabilité, la nervosité, l’anxiété, des crises de panique et de l’épilepsie.

Ces effets indésirables sont d’autant plus préoccupants lorsqu’ils sont combinés avec l’alcool, une pratique courante chez les jeunes. Ce mélange altère la perception des risques et augmente considérablement le danger. La présence de caféine dans les boissons énergisantes masque l’état de fatigue et peut conduire à une sous-estimation de l’alcoolémie, encourageant ainsi une consommation accrue d’alcool et des comportements à risque.

La taurine, un autre ingrédient courant, a été associée à des problèmes de développement du cerveau, affectant l’apprentissage et la mémoire chez les jeunes exposés à des niveaux élevés.

Opter pour des boissons naturelles comme les thés verts ou les infusions de plantes est une excellente alternative pour un regain d’énergie sans les effets négatifs des boissons énergisantes.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 517 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*