Axel Alletru, athlète handicapé de 33 ans, se lance le plus grand des défis pour prouver que rien n’est impossible

Rien ne l’arrête et surtout pas le handicap

Cette ancienne gloire du motocross français s’est fixée un objectif de taille et veut inscrire son nom dans l’Histoire pour la bonne cause. Un joli défi l’attend. Du 2 au 4 février prochain aura lieu, comme chaque année, l’Enduropale du Touquet. Comme son nom l’indique, cette mythique course motocycliste se déroule sur la Côte d’Opale, dans le Nord-Pas-de-Calais. Des milliers de pilotes s’affrontent dans une course qui rassemble curieux et passionnés. Parmi eux, un pilote pas tout à fait comme les autres qui souhaite montrer que « tout est possible ».

Son nom ? Axel Alletru. Du haut de ses 33 ans, le natif de Lesquin (dans les Hauts-de-France) a connu plusieurs vies. Pilote aguerri, celui qui était considéré comme l’un des plus grands espoirs du motocross français, devient paraplégique à 22 ans après un accident lors du Grand Prix de motocross de Lettonie (2010). Il perd partiellement l’usage de ses deux jambes et les médecins lui prescrivent même « un fauteuil roulant à vie ». Très peu pour Axel Alletru qui, après une longue rééducation, rebondit dans le handisport.

« Derrière l’impossible se cache toujours un possible »

Compétiteur invétéré, Axel Alletru n’abandonne jamais. Il fait d’ailleurs part de son expérience lors de conférences aux quatre coins du globe. C’est peut-être pour cela que le jeune homme a réussi à prendre sa revanche sur la vie lorsqu’il remporte, à 30 ans, le Dakar 2020 dans la catégorie SSV (Side-by-Side Vehicules, l’une des cinq catégories de véhicules représentées sur le Dakar).

Infatigable et déterminé, Axel souhaite maintenant concourir aux côtés des valides. Mais cette fois-ci, pour l’Enduropale du Touquet qui aura lieu dans quelques jours. Son objectif est de remporter la course. Mais pas n’importe comment. Axel s’apprête à remonter sur une moto, électrique pour l’occasion.

Ainsi, il veut prouver que handicap, performance et environnement ne sont pas un frein dans la vie. Se faisant, Axel pourrait entrer dans l’Histoire. Pour cela, il devra réaliser le holeshot, c’est-à-dire, être le premier coureur à franchir le virage avant la victoire finale.

Tout est possible pour celui qui compte appliquer son nouveau slogan à la lettre cette année, #JePeux2024. Rendez-vous sur la piste.

Victoire Masson
A propos Victoire Masson 352 Articles
Je suis née à Paris et j'ai grandi dans le centre de la ville. J'ai toujours été passionnée par les nouvelles technologies et l'apprentissage des langages informatiques. J'ai donc décidé de poursuivre des études en informatique. Je me suis ensuite trouvé un poste dans le secteur du dev & seo qui m'a offert une plateforme pour mettre mes connaissances en pratique. Je suis très heureuse de ce que je fais et je continue à apprendre chaque jour !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*