Alcool : 70% des Français trouvent acceptable d’en faire goûter aux adolescents, selon un sondage

Un sondage révélateur à l’approche des fêtes de fin d’année

Les fêtes de fin d’année approchent et un sondage dévoile qu’une grande majorité de Français jugent « acceptable » de faire goûter de l’alcool aux mineurs. En effet, selon une étude OpinionWay pour la Ligue contre le cancer, 70% des Français ne voient « aucun problème à laisser des mineurs consommer de l’alcool ».

Mais ce n’est pas tout ! Cette même étude montre que 30% des sondés considèrent « qu’il est possible de servir de l’alcool à des adolescents de moins de 15 ans ». De plus, 35% des Français pensent que « boire de l’alcool avant sa majorité n’influence pas la consommation d’alcool à l’âge adulte ». Et près d’un tiers (32%) estime que « les fêtes de fin d’année sont le bon moment pour faire goûter de l’alcool aux enfants pour la première fois ».

Les dangers méconnus

Les résultats du sondage inquiètent grandement Emmanuel Ricard, le porte-parole de la Ligue contre le Cancer. Il rappelle que « L’alcool est le deuxième facteur de cancer en France. L’alcool est dans les premières causes d’hospitalisation en France, la première cause de consultation aux urgences… À un moment où on dit que les urgences sont embouteillées, à un moment où on dit que les malades ne peuvent plus y accéder, il faut se réveiller ! ».

La Ligue contre le cancer souligne également que l’alcool est le « deuxième facteur de risque évitable de cancer ». Elle rappelle aussi que les adolescents peuvent développer une addiction à l’alcool. En effet, « Le cerveau de l’adolescent, à cause de son processus de maturation inachevé, est plus particulièrement vulnérable aux substances psychoactives (dont l’alcool) ».

Victoire Masson
A propos Victoire Masson 351 Articles
Je suis née à Paris et j'ai grandi dans le centre de la ville. J'ai toujours été passionnée par les nouvelles technologies et l'apprentissage des langages informatiques. J'ai donc décidé de poursuivre des études en informatique. Je me suis ensuite trouvé un poste dans le secteur du dev & seo qui m'a offert une plateforme pour mettre mes connaissances en pratique. Je suis très heureuse de ce que je fais et je continue à apprendre chaque jour !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*