Adieu papier toilette : découvre ce qui va le remplacer

Une catastrophe sur le plan écologique

Le papier toilette traditionnel pose des problèmes majeurs de déforestation, de consommation d’eau et de pollution chimique et plastique. Les versions les plus épaisses et les plus douces nécessitent l’utilisation de fibres de bois neuves, ce qui contribue à l’abattage de milliers d’arbres et à la destruction de nombreux habitats naturels.

De plus, la production de papier toilette consomme une quantité considérable d’eau, même pour les feuilles recyclées. En fin de vie, les résidus de papier toilette peuvent polluer les eaux usées avec des produits chimiques, notamment ceux utilisés dans les modèles colorés, imprimés ou parfumés.

Un produit pas si hygiénique

On pourrait croire que tout ceci reste un moindre mal et que le papier toilette reste indispensable pour l’hygiène personnelle. Pourtant, il n’en est rien. De nombreux experts soulignent que s’essuyer au lieu de se laver ne suffit pas toujours pour éliminer efficacement les résidus et peut même causer des irritations ou des infections.

Cette insuffisance s’explique notamment par la nature même du papier toilette. Bien qu’il puisse absorber l’humidité, il a des difficultés à éliminer complètement les bactéries et les résidus.

Les médecins et les experts en hygiène recommandent souvent de compléter l’utilisation du papier toilette par de l’eau et du savon pour atteindre un niveau d’hygiène optimal. Cette pratique est courante dans plusieurs cultures à travers le monde, où l’utilisation de l’eau pour le nettoyage après les toilettes est la norme plutôt que l’exception.

De plus, certaines études ont mis en évidence la présence de contaminants chimiques dans le papier toilette moderne, notamment les per et poly-fluoroalkylés ou PFAS. Ces substances, connues pour leurs propriétés antiadhésives et imperméabilisantes, sont souvent utilisées dans le domaine industriel et résistent aux fortes chaleurs.

Les alternatives écologiques et efficaces

L’une des alternatives les plus populaires en Europe, en particulier dans les pays méditerranéens, est le bidet. Utilisé avec de l’eau et du savon, le bidet offre un nettoyage plus approfondi et hygiénique comparé au papier toilette traditionnel.

Il existe aussi la douchette intime. Elle s’installe directement sur les toilettes et offre les mêmes avantages hygiéniques que le bidet sans nécessiter d’espace supplémentaire dans la salle de bains.

Les lingettes lavables constituent une autre option écologique pour remplacer le papier toilette. Fabriquées en matériaux durables comme le coton, le bambou ou la microfibre, ces lingettes peuvent être utilisées, rincées, puis lavées en machine pour une réutilisation multiple. Non seulement cette méthode est plus respectueuse de l’environnement, mais elle est également économique à long terme en réduisant les dépenses liées à l’achat répété de papier toilette.

Comment font les pays qui n’utilisent pas de papier toilette ?

En Inde, il est courant d’utiliser de l’eau et la main gauche pour se nettoyer. De même, dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est, l’utilisation de l’eau pour l’hygiène personnelle est une pratique courante.

Le Japon est réputé pour ses toilettes technologiquement avancées, connues sous le nom de washlets. Ces toilettes intégrées avec des fonctions de nettoyage à l’eau offrent une alternative hygiénique et confortable. En Corée du Sud, il est fréquent de trouver des douchettes dans les toilettes publiques.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 500 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*