Retraites Agirc-Arrco : les changements prévus pour 2024 entre hausse des pensions et fin du malus

Une augmentation notable des pensions

Récemment, les pensions Agirc-Arrco ont été revalorisées de 4,9%. Cette augmentation a été mise en place pour maintenir le pouvoir d’achat des retraités et adapter le montant des pensions à l’évolution de l’inflation.En effet, l’Insee avait noté une hausse des prix à la consommation de 5% sur l’ensemble de l’année 2023, poussant ainsi les partenaires sociaux à aligner la revalorisation des pensions complémentaires sur ces prévisions. Cette décision est d’autant plus notable qu’elle fait suite à plusieurs périodes de sous-indexation des pensions Agirc-Arrco, notamment en 2016, 2018 et 2020. Il était temps de rééquilibrer la balance !L’accord d’augmentation des pensions prévoit également des règles de revalorisation pour les années à venir. Pour 2024, 2025 et 2026, la valeur du point évoluera au 1er novembre de chaque année selon l’évolution estimée des prix à la consommation hors tabac.Cette augmentation est également motivée par la bonne santé financière du régime qui avait accumulé un excédent de 5 milliards d’euros en 2022.

La disparition du coefficient de solidarité

2024 marque également la fin de la période de décote connue sous le nom de « coefficient de solidarité » ou malus, appliqué aux pensions Agirc-Arrco. Depuis 2019, ce malus imposait une décote de 10% pendant trois ans sur les pensions des personnes prenant leur retraite à l’âge légal, sauf pour celles qui reportaient leur départ d’un an.Cette mesure avait été introduite pour inciter les salariés à prolonger leur activité professionnelle mais finalement, elle était surtout source de mécontentement pour les retraités​.Pour ceux ayant déjà pris leur retraite avant le 1er décembre 2023, la suppression du malus s’appliquera à partir du 1er avril 2024. Il est important de noter que les sommes déjà prélevées au titre de ce malus ne seront pas restituées. Cela signifie que les retraités ayant subi cette décote avant son abolition ne bénéficieront pas de rétroactivité sur les sommes déduites​.

Le calendrier de paiement des retraites en 2024

En 2024, la retraite complémentaire Agirc-Arrco continuera d’être payée dès le premier jour ouvrable de chaque mois. Cela signifie que pour la majorité des mois, les retraités recevront leur pension dès le 1er du mois.Toutefois, pour certains mois où le 1er tombe un week-end ou un jour férié, le paiement sera effectué le premier jour ouvrable suivant. Par exemple, pour janvier, avril, mai, septembre et décembre, les paiements seront effectués le 2, et pour novembre, ils seront effectués le 4​.Pour certains retraités, notamment ceux résidant hors de l’Europe, les pensions peuvent être versées trimestriellement.Enfin, pour les retraités bénéficiant d’un montant de pension faible (compris entre 100 et 200 points Agirc-Arrco), les paiements peuvent être annuels, généralement effectués au début du mois de janvier de chaque année​.

Un changement qui fait polémique

Il y a eu un conflit entre les partenaires sociaux et le gouvernement, lequel a demandé aux fonds Agirc-Arrco de participer au financement du minimum contributif du régime général à hauteur de 1 à 3 milliards d’euros par an. Heureusement, les syndicats et le Medef se sont opposés à cette proposition pour protéger la revalorisation des pensions.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 491 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*