Retraite Agirc-Arrco : n’oublie pas ce document pour bénéficier d’une surcote de 5%

En quoi consiste cette surcote ?

La surcote Agirc-Arrco est accessible à un large éventail de bénéficiaires, avec une attention particulière portée aux parents ayant des enfants. Cette majoration des pensions de retraite a été instaurée spécifiquement pour soutenir les parents dans leur retraite.

Il est important de noter que la surcote s’applique à la fois à la retraite de base et à la retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco. Tandis que la surcote pour la retraite de base est plus connue, celle applicable à la retraite complémentaire est moins médiatisée mais tout aussi avantageuse.

Les détails à connaître

La surcote peut être temporaire ou permanente selon les situations. Pour les parents ayant au moins trois enfants, il est possible de bénéficier d’une majoration de 10%. Cependant, si l’assuré à la retraite a encore un enfant à charge, il peut demander une surcote de 5% pour chaque enfant à charge. Ces majorations se cumulent entre elles​.

  • Un enfant est considéré comme à charge s’il a moins de 18 ans, s’il est âgé de 18 à 25 ans et est étudiant, apprenti ou demandeur d’emploi, ou s’il est invalide et handicapé avec un état constaté avant ses 21 ans​.

Pour l’Agirc, la majoration varie de 8% pour trois enfants à 24% pour sept enfants ou plus. Pour l’Arrco, si les droits ont été acquis avant 1999, la majoration est de 10% pour trois enfants, augmentant jusqu’à 30% pour sept enfants ou plus. Si les droits ont été acquis entre 1999 et 2011, la majoration est de 5% pour trois enfants ou plus​.

Pour continuer à percevoir la majoration pour enfant à charge, il faut justifier chaque année que l’enfant est toujours à charge. En cas d’éligibilité à la majoration de 10% pour avoir élevé trois enfants, ces deux majorations ne sont pas cumulables : la plus favorable est accordée. Lorsque le versement de la majoration pour un enfant à charge s’arrête, la majoration pour avoir élevé trois enfants s’enclenche par la suite​.

  • Un enfant est considéré comme élevé si l’assuré l’a recueilli en qualité de tuteur, ou l’a pris en charge au titre de son éducation pendant neuf ans avant son 16e anniversaire, sans avoir la qualité de tuteur. Cette majoration est permanente et nécessite l’inscription des enfants sur le relevé de situation, avec fourniture d’une copie du livret de famille ou de l’acte de naissance de chaque enfant​.

Quelle démarche effectuer pour en bénéficier ?

Pour bénéficier de cette surcote, les retraités doivent entreprendre une démarche essentielle : le remplissage et l’envoi d’un document spécifique dans un délai d’un mois. Cette étape est cruciale pour obtenir la majoration de sa pension.

Le document en question est un formulaire destiné à collecter des informations précises sur le retraité, notamment en ce qui concerne la situation de parenté pour ceux qui ont des enfants.

L’Agirc-Arrco, en envoyant une lettre de rappel aux bénéficiaires, s’assure de communiquer le délai et les modalités de soumission, mais il incombe aux retraités de respecter cette échéance. Une non-soumission dans les délais peut entrainer la non-application de la surcote​.

Une fois rempli, le document doit être envoyé à l’Agirc-Arrco, soit par voie postale, soit par voie électronique.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 498 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*