Prêts immobiliers en 2024 : ce qu’il faut savoir sur les nouveaux taux

Des prêts immobiliers plus faciles d’accès

Dans ce contexte particulier, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) et la Banque de France ont pris des décisions pour redynamiser le marché du crédit immobilier. Parmi elles, nous avons l’assouplissement des conditions de remboursement des prêts immobiliers impliquant des travaux.

À l’origine, la durée maximale d’un crédit immobilier était fixée à 25 ans. Désormais, pour les projets d’achat immobilier comprenant au moins 10% de travaux, la durée de remboursement peut s’étendre jusqu’à 27 ans. De quoi simplifier un peu la vie des emprunteurs désireux de réaliser des projets de rénovation, qu’ils soient liés à l’amélioration énergétique ou à d’autres types de travaux.

Un autre changement notable en 2024 concerne la modification des prêts relais. Ces crédits sont souvent utilisés par les personnes qui possèdent déjà une maison et veulent en acheter une nouvelle avant d’avoir vendu la première.

En 2024, ces crédits sont plus faciles à obtenir car le niveau d’endettement n’est plus pris en compte. En effet, si vous empruntez pour acheter une nouvelle maison et que le montant que vous demandez représente moins de 80% de la valeur de l’habitation que vous vendez, alors les intérêts et l’assurance de ce prêt ne sont pas pris en compte.

De nouveaux taux d’intérêt en 2024

L’année 2024 s’annonce prometteuse pour les emprunteurs grâce à une tendance générale à la baisse des taux d’intérêt dans le secteur du crédit immobilier. Par exemple, la Société générale a réduit ses taux de 4,35% à 3,95% sur vingt ans pour les meilleurs profils.

De plus, des experts du secteur immobilier envisagent une poursuite de cette tendance à la baisse au cours de l’année 2024. L’OAT 10 ans, un indicateur clé pour les banques, a chuté en dessous de 2,5%, ce qui s’accompagne généralement d’une baisse des taux d’intérêt. De quoi donner de l’espoir pour les prêts immobiliers en 2024.

Attention cependant, ces conditions favorables peuvent varier en fonction du profil de l’emprunteur et de la politique de prêt de chaque banque. Il faut donc veiller à avoir le meilleur dossier possible pour bénéficier au maximum de ce contexte plus attractif.

Comment profiter de cette baisse des taux en 2024

Dans un contexte de baisse des taux d’intérêt, les emprunteurs doivent se montrer proactifs dans leurs démarches auprès des banques. Il est essentiel de comparer les différentes offres disponibles sur le marché et de ne pas hésiter à négocier les conditions du prêt.

Les emprunteurs doivent garder à l’esprit que les taux annoncés peuvent souvent être négociés à la baisse, en particulier pour ceux qui présentent un profil financier solide. La négociation peut porter non seulement sur le taux d’intérêt, mais aussi sur d’autres aspects du prêt, tels que les frais de dossier ou les options de remboursement anticipé.

Un autre détail à prendre en compte est le choix de l’assurance emprunteur, qui doit être de nouveau examinée maintenant que les taux et la durée des prêts ont changé. Pour cela, il faut réévaluer l’offre en cours et la comparer avec la concurrence.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 500 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*