Les dangers cachés derrière vos plats d’hiver préférés : raclette et fondue

Raclette et fondue : les plats d’hiver par excellence

La raclette et la fondue sont des plats traditionnels que l’on consomme dès l’arrivée des jours plus froids. Ils sont souvent l’occasion de moments entre amis et sont le prétexte de festins hivernaux souvent un peu décadents.

Selon des nutritionnistes, le plaisir associé à la consommation de la fondue ou de la raclette ne serait pas sans fondement. Ces plats engendrent une production intense de dopamine, la fameuse hormone du bonheur. Ce n’est donc pas pour rien que ces plats sont si appréciés par la grande majorité des Français.

Raclette et fondue : des plats qui nous viennent des régions montagneuses

La raclette et la fondue sont des plats originaires de régions froides et montagneuses. Pour résister aux hivers rudes, ces plats sont devenus des incontournables pour les touristes mais aussi pour les locaux.

La raclette est un plat traditionnel suisse dont les origines remonteraient au Moyen Âge. On retrouve dans tous les supermarchés le fromage qui est au cœur de ce plat : un fromage à base de lait cru à pâte non cuite.

La fondue est un plat traditionnel savoyard aux origines très lointaines également. Le plat peut être préparé à partir de plusieurs fromages à pâte pressée cuite qui sont ensuite mélangés à du vin blanc. Il en résulte une préparation très savoureuse qui peut être dégustée avec du pain ou de la viande.

Des plats souvent difficiles à digérer

Si ces deux plats offrent un plaisir de dégustation inégalable, ils sont aussi un défi au moment de la digestion. Ils peuvent engendrer des aigreurs d’estomac et des douleurs au niveau abdominal. Le fromage, souvent très gras, peut être en cause, mais également tous les mets qui l’accompagnent : la charcuterie, les pommes de terre ou encore les cornichons et les oignons.

Pour faciliter la digestion de ces plats très caloriques, les nutritionnistes recommandent de se tourner vers des légumes en accompagnement. Ceux-ci sont riches en fibres et fluidifient le processus digestif.

Les spécialistes recommandent de boire beaucoup d’eau avant et après un repas riche. Il peut aussi être bénéfique de consommer du jus de citron dans de l’eau chaude pour aider l’organisme à accueillir des aliments trop riches.

Des risques lors de la dégustation à ne pas négliger

La consommation de ces plats présente aussi d’autres risques de taille. Parmi ceux-ci, on retrouve les potentielles brûlures engendrées par les contenants : le caquelon pour la fondue et l’appareil électrique pour la raclette. Les adultes devront veiller sur les jeunes enfants, plus exposés aux gestes maladroits et donc aux brûlures.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 517 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*