Karine Le Marchand constate une triste réalité dans l’émission « L’amour est dans le pré »

Un seul agriculteur a trouvé l’amour

La diffusion de L’amour est dans le pré s’est clôturée avec la 18eme saison. Parmi les 14 participants, seul un agriculteur est parvenu à trouver l’amour dans l’émission de dating champêtre sur la chaîne M6. Face à cette situation, Karine Le Marchand, animatrice du programme, a fait part de son inquiétude sur le plateau de C à Vous le 24 novembre dernier.

Un bilan décevant

Pour rappel, l’émission L’amour est dans le pré est une adaptation du programme britannique Farmer wants a wife. Elle est diffusée sur la chaîne M6 depuis 2005. Durant ces 18 dernières années, elle a toujours connu un véritable succès. Ce qui lui a valu des millions de téléspectateurs à chaque saison. Depuis la toute première édition, plus d’une centaine d’agriculteurs ont participé au programme. 14 nouveaux agriculteurs à la recherche du grand amour se sont portés volontaires pour être filmés lors de l’édition 18.

Malheureusement, lorsqu’on compare à la saison précédente du programme, le bilan est très mitigé. Karine Le Marchand a ajouté qu’il n’y avait jamais eu une saison aussi catastrophique en termes de couples formés. Il faut savoir qu’elle avait déjà estimé un chiffre en tête lorsqu’elle avait préparé l’édition 2023. Mais le bilan s’est malheureusement avéré beaucoup plus décevant que ce qu’elle aurait pu imaginer.

L’émission L’amour est dans le pré a connu de nombreuses péripéties. Rappelons par exemple, la convocation de Roméo et Jean-Paul par Karine Le Marchand lors du bilan. Elle avait pris la décision de recadrer ces hommes. En effet, certains agriculteurs n’avaient pas agi en gentleman avec leurs prétendantes, ce qui les a certainement repoussés. Cependant, d’après la présentatrice, ce n’est pas cela qui était le fond du problème.

Des couples déjà séparés avant le bilan

En plus de l’absence de couples formés, l’animatrice a confié que beaucoup de ménages formés pendant l’émission se sont séparés. Patrice et Justine sont les seuls à avoir tenu le coup. Les autres participants, quant à eux, ont pris la décision de quitter leurs prétendants bien avant le bilan.

Baptiste, éleveur de brebis du sud de la France, par exemple, a pris la décision de se retirer de l’expérience puisqu’il a renoué avec son ex-compagne. Il y a eu d’autres imprévus, tels que le cas de Davis, éleveur de vaches laitières et allaitantes de 42 ans, qui n’a reçu aucun courrier sérieux de la part des prétendantes. C’est une première dans la longue histoire de L’amour est dans le pré. Néanmoins, d’après Karine Le Marchand, ces séparations sont le fruit d’une tendance.

Les ruptures amoureuses sont de plus en plus nombreuses

Selon l’animatrice de L’amour est dans le pré, les ruptures font partie de notre temps. Karine Le Marchand avait expliqué à Anne-Elisabeth Lemoine que beaucoup de couples avaient essayé de se réconcilier, malheureusement, ils n’avaient pas tenu longtemps. Ces mêmes couples ne souhaitaient plus faire de sacrifices, par conséquent, ils ont choisi le chemin de la séparation.

L’animatrice du programme a alors fait savoir qu’elle avait l’impression qu’effectivement, il est plus compliqué qu’auparavant de nouer des couples. Elle espère toutefois que la prochaine saison de L’amour est dans le pré sera plus concluante, et que la relation entre Patrice et Justine continue de fonctionner.

Christiane Lelievre
A propos Christiane Lelievre 500 Articles
J'ai toujours été passionnée par l'apprentissage et l'exploration. Je m'efforce donc chaque jour de découvrir de nouvelles choses et de me perfectionner dans mes domaines d'intérêt. J'adore voyager et connaître les cultures du monde entier, ce qui me permet d'accroître ma curiosité et ma soif de connaissances. La nature est pour moi un lieu merveilleux où je puise mon inspiration et où je me ressource.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*