Découvrez les médailles des JO 2024, composées avec un morceau de Tour Eiffel en forme d’hexagone

Découvrez les médailles des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024

Ce jeudi 8 février, Tony Estanguet a dévoilé les médailles des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, qui présentent la singularité de posséder… un morceau de la tour Eiffel. À 169 jours de la cérémonie d’ouverture, Tony Estanguet, président du comité d’organisation, a présenté les médailles qui seront remises aux athlètes olympiques et paralympiques.

Des médailles dessinées par le joaillier Chaumet

Dessinées par le joaillier Chaumet, propriété de LVMH, les médailles ont la particularité d’être composées d’un vrai morceau de la Tour Eiffel. Ce morceau est incrusté au centre de la médaille, de forme hexagonale, comportant alors le nom et le logo de la compétition.

“Il fallait que cette médaille puisse rencontrer un autre symbole très fort de notre pays, de notre capitale : la Tour Eiffel. Il fallait ensuite concrétiser cette idée. Il y a eu un énorme travail pour faire se rencontrer l’or, l’argent, le bronze avec notre joyau national” a précisé Tony Estanguet.

Un morceau de la Dame de Fer dans chaque médaille

Chacune des médailles a donc été sertie de 18 grammes de la Dame de Fer, construite en 1889. Ces morceaux ont été extraits lors des rénovations du monument et ont été secrètement gardés dans des hangars en banlieue parisienne.

Des médailles paralympiques avec une inscription en braille

En termes de dimensions, les médailles feront 85 mm de diamètre, 9,2 mm d’épaisseur, avec des poids différents selon leur métal dominant. La médaille d’or pèsera 529 grammes tandis que l’argent pèsera 525 grammes et celle en bronze sera à 455 grammes sur la balance.

Les médailles olympiques parisiennes intègrent aussi la discipline pour laquelle elles seront décernées, sur la tranche de la médaille. Le côté face sera un morceau hexagonal des pièces d’origine de la Tour Eiffel datant de 1889. Sur le côté pile sont gravées les figures de la déesse Athéna Niké, du stade panathénaïque et de l’Acropole, ce qui est imposé par le Comité international olympique (CIO), sauf pour les médailles paralympiques. Elles auront, à la place, une vue plongeante du dessous de la Tour Eiffel contenant une inscription “Paris 2024” en braille.

Un total de 5084 médailles produites par la Monnaie de Paris

Au total, 5084 médailles seront produites par la Monnaie de Paris pour les besoins des Jeux Olympiques et Jeux Paralympiques. Top départ le 26 juillet !

Victoire Masson
A propos Victoire Masson 352 Articles
Je suis née à Paris et j'ai grandi dans le centre de la ville. J'ai toujours été passionnée par les nouvelles technologies et l'apprentissage des langages informatiques. J'ai donc décidé de poursuivre des études en informatique. Je me suis ensuite trouvé un poste dans le secteur du dev & seo qui m'a offert une plateforme pour mettre mes connaissances en pratique. Je suis très heureuse de ce que je fais et je continue à apprendre chaque jour !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*